fbpx
Logo COLPROPUR - le collagène hydrolysé pur et naturel

L’Ostéoporose post-ménopausique

L’ostéoporose a un lien direct avec la ménopause qui engage un changement dans le corps féminin. « Ce type d’ostéoporose primaire représente 85% des cas. Il touche 30-40% des femmes et 50% à partir 50 ans » cite le Dr. Antonio Naranjo dans son article sur l’ostéoporose post-ménopausique 1.

Pour rappel

Nous avons déjà parlé précédemment de l’ostéoporose  et de la ménopause dans notre blog.

Consultez ces articles pour avoir plus d’informations sur ces maladies.

Comme vous le savez tous les tissus de notre corps se renouvellent dans le temps. L’ostéoporose s’accompagne d’un déséquilibre dans le processus de régénération des tissus osseux. Les propriétés physiologiques de ces tissus varient en fonction de l’âge, du sexe, de l’activité articulaire et musculaire, de l’origine, de l’alimentation, des mauvaises habitudes (tabagisme et alcool) et aussi à cause du changement radical de l’état hormonal.

Pendant la période de ménopause, une des principales causes de la perte osseuse est un déficit en œstrogènes parce que cette hormone aide à maintenir l’équilibre dans la formation des tissus osseux. Ce processus se passe en deux phases : rapide et lente. La phase rapide est observée dans les 5 premières années de la postménopause – environ 3% du tissu osseux diminue chaque année dans la colonne vertébrale ce qui peut atteindre 30 à 35% de la masse osseuse entière. Et ensuite, pendant la phase lente nous perdons annuellement 0,5-1% selon la section du squelette2.

 

A noter

Les femmes ont une masse osseuse inférieure à celle des hommes. C’est pourquoi un tiers des femmes en plus d’un manque d’œstrogène peut développer l’ostéoporose ce qui prédétermine leur vulnérabilité pour les fractures.

 

Prévention

L’ostéoporose exige d’être attentif à la présence de ces symptômes à temps pour les traiter et éviter des conséquences désagréables. Cette maladie peut être grave et atténuer la qualité de vie.

La prévention de l’ostéoporose post-ménopausique vise à diminuer le risque de fracture :

  • Assurer l’apport de protéine, spécifiquement la protéine collagène assimilable.
  • Assurer l’apport en calcium à hauteur du niveau recommandé (500 – 1200mg)3
  • Assurer l’apport de la vitamine D (le soleil)
  • Adapter un régime alimentaire sain pour la santé des os, des articulations et des muscles
  • Eviter de fumer et consommer l’alcool
  • Maintenir un style de vie physiquement actif

Pour cette phase de notre vie, il est très important de supplémenter notre alimentation avec le collagène. COLPROPUR est un complément alimentaire, composé principalement de collagène assimilable et de vitamine C. Il contribue à la formation du collagène endogène qui forme la matrice extracellulaire sur laquelle le calcium se fixe, de plus il peut aider à ralentir la dégradation des os ce qui vous permet de maintenir une bonne qualité de vie.* Il est compatible avec les médicaments ou d’autres suppléments.

 

 

[1] Article « Osteoporosis postmenopasica », Dr. Antonio Naranjo Hernandez – Attaché de presse de la Société Espagnole de Rhumatologie (SER). Rhumatologue à l’Hôpital Universitario de Gran Canaria Dr. Negrin. Professeur de médecine ULPGC

[2] Extenso, Ostéoporose : les hommes aussi en souffrent. [En ligne] Consulté : 10/07/2019

[3] La mutuelle générale, Ostéoporose : comment manger assez de calcium. [En ligne] Consulté : 10/07/2019

 

 

 

Facebook – Collagène Colpropur

Instagram – Collagène Colpropur